A propos de l'auteur

Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)

Discours 2007

Les discours des présidentiables

Réalisé par Jean Véronis
Université de Provence


Recherche

Tapez un mot (accents compris) ou une expression régulière (ex. : immigr.*).

Mot :
Candidat :

Mes livres






Commentaires et discussions sur mon blog



Recherche : pays

Bayrou
 coeur de ce qui est crucial pour notre pays, alors on verra que la croissance et l'emploi
t aussi une résultante.  Nous sommes un pays où l'on oublie trop souvent que l'essentiel d
é, la vigueur, la richesse, l'emploi du pays, c'est l'entreprise.  Et pour nous la politiq
re de la France, de toute la France, un pays pro-entreprise.  Parce que l'entreprise, l'es
épare à ce grand rendez-vous avec notre pays, j'ai voulu faire le tour de ces forces de la
alité n'est pas assez connue dans notre pays, elle n'est pas assez aidée.  Au contraire, n
notre stratégie : faire de la France un pays "pro-entreprise". Pro-entreprise moyenne, pro
 stratégie est de faire de la France un pays pro-entreprise, un pays plus pro-entreprise q
de la France un pays pro-entreprise, un pays plus pro-entreprise que ceux qui nous entoure
olitique qui veut faire de la France un pays pro-entreprise. Stabilité juridique et fiscal
génération du tissu économique de notre pays. Un "Small Business Act" à la française  Je v
ness act devrait être proposé par notre pays à l'ensemble de l'Europe : cela faciliterait 
es laboratoires de recherche des grands pays où s'élabore la science de la planète. C'est 
cheurs, leurs collègues, issus d'autres pays, d'autres systèmes universitaires.  C'est dan
u. Récemment, l'année dernière, le même pays a proposé d'exempter d'impôt les revenus des 
s ou résidents en France.  Ainsi, notre pays dira bienvenue aux chercheurs français exilés
, pour la recherche publique dans notre pays. J'ai proposé devant les assises de Sauvons l
ui est souvent honteuse, pas digne d'un pays développé comme le nôtre.  Il faut une réflex
treprises et de l'État. Dans les grands pays qui sont nos concurrents, la recherche est la
sociales sur le travail, comme tous les pays qu'on appelle "bismarckiens", ceux qui ont as
ffectée aux charges sociales dans notre pays.  Je demande qu'on réfléchisse à ces cinq pis
intéressé !  Je crois qu'il y a dans ce pays un continent des emplois gelés. Et je propose
dumping fiscal, la guerre fiscale entre pays européens, limite nos marges de manoeuvre.  E
 question ne concerne pas seulement les pays à haut niveau de protection sociale, menacés 
te, les plus pauvres de la planète, les pays d'où l'on s'en va, les pays menacés de destru
lanète, les pays d'où l'on s'en va, les pays menacés de destruction intérieure, et je pens
 La Suisse, qui n'est sans doute pas un pays totalement hostile au capitalisme internation
l est facile de déménager de France aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, il ne sera p
ndre se pose et se posera dans tous les pays européens. Nous avons un modèle de société à 
r la question du développement de notre pays comme je viens de le faire devant vous - entr
eux bouts de la chaîne : nous serons un pays qui aura recréé chez lui les conditions du dé
Cliquez sur les extraits pour accéder au texte intégral colorisé.