A propos de l'auteur

Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)

Discours 2007

Les discours des présidentiables

Réalisé par Jean Véronis
Université de Provence


Recherche

Tapez un mot (accents compris) ou une expression régulière (ex. : immigr.*).

Mot :
Candidat :

Mes livres






Commentaires et discussions sur mon blog



Recherche : entreprises

Royal
riés, dispersés souvent dans de petites entreprises et n'ayant même pas la possibilité d'u
alue le travail des jeunes dirigeants d'entreprises de ce centre syndical, qui montrent qu
 qui montrent que l'on peut diriger les entreprises autrement que ne le fait le MEDEF, et 
entre l'université, la recherche et les entreprises : l'entreprise Google est né dans 20m2
s universitaire. Alors pourquoi pas des entreprises Google dans notre pays ? Oui, c'est ce
 bien formée, c'est être assuré que nos entreprises pourront s'engager dans des secteurs d
tional que je fixerais à l'ensemble des entreprises de notre pays. Il n'est plus possible 
ois, de nouveaux produits, de nouvelles entreprises que cette mutation économique est poss
tra non seulement de tirer en avant les entreprises, qui du coup en respectant les salarié
 construire une nouvelle donne dans les entreprises, qui permettra, là aussi, à la France 
urs d'entreprise. Plus de la moitié des entreprises aujourd'hui sont créées par des demand
rtisans, des commerçants et des petites entreprises. Notre croissance, notre réussite, nos
r nos PME à se développer ; ce sont ces entreprises de 50 à 500 salariés qui créent aujour
es devront jouer leur rôle et aider les entreprises à prendre leurs risques. L'État pourra
uissance publique devra passer avec les entreprises, dans une logique de résultat. Bien sû
pérennité de ces emplois. Sinon, si les entreprises perçoivent des fonds publics puis ensu
nt. Et nous devrons pour encourager les entreprises qui investissent et qui innovent modul
t moduler l'impôt sur les bénéfices des entreprises, pour distinguer celles qui vont de l'
 d'achat, l'innovation et la création d'entreprises et l'esprit d'entreprendre, l'investis
librer, dans l'intérêt bien compris des entreprises et de la nation, les rapports entre le
s chercheurs, les universitaires et les entreprises dans les pôles de performances. Le lai
tivation de ceux qui travaillent et les entreprises compétitives, on le sait, sont celles 
écis et négociés, ce pacte à trois, les entreprises citoyennes qui vont de l'avant, les sa
Cliquez sur les extraits pour accéder au texte intégral colorisé.